Gastronomie
Publié le

Pitaya, le concept de street food bordelais, arrive à Toulouse

Entre exotisme et spectacle, Pitaya offre un véritable voyage gustatif à ses convives. Largement inspiré de la cuisine thaïlandaise, les recettes embarquent les palais dans un étonnant feu d’artifice de saveurs.

 

C’est en 2010, à Bordeaux, que Kadir Guclu ouvre le tout premier restaurant et marque le début d’une véritable success-story. Inspiré par de nombreux voyages en Asie du Sud-Est, et notamment en Thaïlande, le Bordelais est très vite séduit par les découvertes culinaires locales et décide de lancer un concept de street food thaï tout en s’appuyant sur ses nombreuses expériences gustatives. Alliant exotisme, créativité et produits de qualité, la recette de ce business modèle se transforme en une réussite immédiate, en séduisant rapidement les gourmets bordelais.

Depuis, de nombreux restaurants ont vu le jour dans l’Hexagone, et c’est en toute logique que Pitaya ouvrira ses portes à Toulouse au 35 rue des Filatiers, dans le quartier des Carmes, le 8 décembre prochain. Malgré une légère européanisation des recettes, c'est bel et bien une cuisine d'ailleurs qui attend les Toulousains. En particulier par le dosage des épices, ces préparations embarqueront les clients dans un voyage exotique rempli de promesses gourmandes. Mais l’expérience proposée aux convives ira certainement plus loin, puisque « c’est une invitation au voyage mais aussi un véritable spectacle » souligne Mousse Sangare, l’un des deux associés du restaurant. Une fois la recette sélectionnée par le client, c’est au tour du cuisinier d'entrer en scène et de cuire minutieusement les ingrédients dans un wok. Grâce à une cuisine ouverte, il offre ainsi une réelle démonstration à un public attentif. Entre les odeurs d’épices, le spectacle des flammes, les saveurs qui se mélangent, sans oublier le décor composé d'un mobilier fait de matières chaleureuses, les convives seront littéralement plongés dans une atmosphère qui éveillera tous leurs sens.

 

Mêlant sobriété et convivialité, Pitaya accueillera les Toulousains dans un espace chic et élégant. Le temps d’un déjeuner, c’est un instant d’évasion qui sera assurément offert aux nombreux gourmands. Sur place, à emporter ou même en livraison à domicile, Pitaya mise aussi sur la rapidité et l’accessibilité de ses préparations, tout en proposant des recettes saines et gourmandes. Le concept attire, séduit et ravit les curieux qui reviennent rapidement s’essayer aux nouvelles recettes. « On répond à une véritable demande, » souligne Mousse, avant d’ajouter, « les gens veulent de la rapidité, du goût, de la qualité, un rapport qualité/prix intéressant et, surtout, de la transparence. » Autant d’éléments respectés par ce nouveau crédo de restauration rapide. En attendant son ouverture à Toulouse, c’est bientôt à Bayonne que Pitaya fera briller la street food thaï. Nul doute que ce concept pourra séduire aussi bien les Toulousains que les Bayonnais.