Mode
Publié le

L’aventure tendanceclemence racontée par Clémence Antonio

Clémence Antonio, alias tendanceclemence, s’est confiée sur sa passion du blogging, entretenue depuis 2010, et sur elle-même, jeune femme pleine d’ambition, à la personnalité bien assumée.

Instagram ou l’univers des blogs mode et beauté n’en sont plus à une personne près… Alors que l’émergence des comptes Instagram est en pleine effervescence, Clémence, une Toulousaine de 24 ans, garde les pieds sur terre et véhicule sa propre conception du blogging. Même si les abonnés sont de plus en plus nombreux, la qualité des posts de la jeune femme reste constante.

Captendance : Pouvez-vous nous parler un peu de vous ?

J'ai 24 ans, suis Toulousaine d'origine et je travaille dans le domaine du marketing, de la communication et du digital. Je tiens mon blog mode et beauté « Tendance Clémence » depuis 2010, auquel j'associe une chaîne Youtube et un compte Instagram.

Pourriez-vous développer plus en détail votre compte Instagram ?

J'ai mon compte Instagram depuis quelques années déjà, il est directement lié à mon blog et à ma chaîne Youtube. J'y poste mes derniers articles, mais aussi mes achats, mes coups de cœur, mes looks d'inspiration et mes bonnes adresses. Je n'ai pas forcément de "feed" ou de filtre particulier mais j'essaie de mettre l'action sur des couleurs claires selon les photos.

D'où vous est venue cette passion pour Instagram et le partage en particulier ?

Lorsque j'ai ouvert mon blog, j'ai découvert le plaisir d'échanger des conseils et des avis avec une communauté ayant la même passion que moi. C'est donc un plaisir de parler de ses centres d'intérêt au quotidien avec d'autres personnes.

Beaucoup d’inspirations doivent entrer en jeu dans votre job d’instagrameuse...

Pas tant que ça ! Je fais mes propres photos selon ce dont j'ai envie, je ne cherche pas à copier le style d'une autre personne, je n'en vois pas l'utilité. Je poste ce qui me plaît pour faire partager mon univers à ma communauté. Après, je suppose qu'on a toutes des inspirations plus ou moins conscientes selon les tendances du moment.

Avez-vous trois adresses coup de cœur à Toulouse à partager avec nous ?

Bien sûr ! La Fille de Margaret (35, Rue Boulbonne) pour les vêtements et les accessoires tendance, Doriane Bijoux (1 bis, rue Cantegril) pour des bijoux en argent à prix accessibles et Zeeman (60, rue Bayard) pour des jolies trouvailles déco et maison à petits prix.

Et une toute nouvelle adresse mode ou déco, qui vient d'ouvrir dans votre ville, à partager ?

La nouvelle boutique de déco/maison Søstrene Grene qui ouvre dans le centre commercial Fenouillet, en périphérie de Toulouse, au mois d'avril.

 

 

Vos projets d’avenir, liés ou non à votre statut de blogueuse / instagrameuse, sont-ils déjà définis ?

J'ai surtout beaucoup de projets personnels. Quant à mon blog, je le développe de plus en plus, en particulier la partie vidéo sur Youtube. Tout cela est bien sûr lié à mon compte Instagram. J'ai quelques petits "projets" par-ci par-là, mais je ne peux pas encore en parler.

Une blogueuse doit bénéficier de nombreuses opportunités, pensez-vous que celles-ci pourront vous aider professionnellement, pour plus tard ?

Le statut de blogueuse/instagrameuse est directement lié à mon métier. Je travaille dans le marketing, la communication et le digital. Mes compétences professionnelles me sont donc très utiles au quotidien et vice-versa. J'ai notamment beaucoup appris sur la partie technique des sites internet et sur l'utilisation des réseaux sociaux grâce à mon activité de blogueuse. Évidemment, cela m'a aussi permis d'avoir de nouveaux contacts.

Si l’on vous disait que, du jour au lendemain, tout doit s’arrêter, en terme de blogging…

Je le fais avant tout pour moi, car c'est une vraie passion, une activité, comme d'autres font du sport par exemple. Je ne vois donc aucune raison d'arrêter du jour au lendemain, tant que je continue à m'amuser, je continue. Si un jour ce n'est plus le cas, alors oui, j'arrêterai. Je ne vois pas l'intérêt de faire ça par obligation.

Les blogs et comptes Instagram émergent énormément en ce moment. Que pensez-vous de ce « phénomène » ?

Je suis contente de voir les blogs émerger de plus en plus et les blogueuses, prises au sérieux. Il en est de même pour Instagram. Cependant, je pense qu'il est très important de faire la distinction entre les deux. Un compte Instagram n'est en aucun cas un blog. Ce n'est pas le même contenu, pas la même cible, la même façon de communiquer, etc. Et, bien sûr, pas la même charge de travail à fournir. Je pense qu'on ne peut pas me contredire là-dessus. Je trouve ça fort dommage que les gens ne voient plus que par un nombre d'abonnés Instagram plutôt que par le contenu du compte en lui-même ou celui d'un blog. Pour moi, le nombre d'abonnés ne veut rien dire, c'est la qualité qui compte.

Pour quelles raisons vous êtes-vous lancée dans le blogging ?

Comme dit précédemment, pour partager mes passions avec des personnes qui ont les mêmes centres d'intérêts que moi. Mais aussi pour échanger : je reçois autant de conseils que j'en donne sur les réseaux sociaux, et ça, c'est top !

Les rapports entre abonnés et influenceurs sont généralement très forts. Est-ce le cas pour vous aussi ?

Pour ma part, tout s'est toujours bien passé. Je suis quelqu'un de très honnête et je pense que les gens apprécient de me suivre pour ça. Je ne recommande que ce en quoi je crois vraiment, que j'ai validé, que je pourrais acheter - si ça a été offert - ou que je rachèterais. Je pense que la relation de confiance est très importante car nos abonnés achètent grâce à nous. Nous sommes un peu les porte-paroles des consommateurs, nous testons pour eux donc nous nous devons de conserver une certaine éthique.

Que vous apportent-ils ?

Encore une fois, un échange, des conseils aussi et des avis. J'aime beaucoup avoir plusieurs opinions et échanger sur le sujet. Même si l'avis est contraire au mien, c'est encore plus intéressant de voir une autre vision que la sienne.

Sans parler de « journée type », chaque instagrameuse possède quelques rituels… Quels sont les vôtres ?

J'ai de petites habitudes comme poster deux photos Instagram par jour, en général le matin/midi et le soir, faire des photos entre 11h et 13h, lorsque la lumière est la plus jolie chez moi. Ou encore faire beaucoup de mes photos vues d'en haut. oui, même au restaurant !

 

A lire également : l'interview de aboutchiara