Mode
Publié le

Pureté déstructurée et vision artistique chez Viktor & Rolf

A l'occasion de la semaine de la couture parisienne, la marque a présenté une collection Printemps-Eté 2016 où l'influence de l'art est omniprésente, traduite par des créations d'un blanc immaculé.

 

Cette saison, la maison de couture continue d'explorer la notion d'art-à-porter, faisant défiler des silhouettes toutes de blanc vêtues sur lesquelles nous pouvons apercevoir un oeil, une bouche, un visage ou des formes abstraites que l'on imagine inspirés d'oeuvres des grands : Picasso, Matisse...

Lorsque l'intemporel polo blanc rencontre le cubisme, nous assistons à une véritable fusion entre l'habillement et la sculpture. Le vêtement se libère alors des contraintes corporelles dans une véritable observation et utilisation de l'espace, masquant un bras, un visage, s'affranchissant des conventions pour s'étendre et évoluer à travers des volumes inédits et des coupes audacieuses.

La géométrie et l'organique s'affrontent, offrant une impression d'aléatoire et d'improvisation où nous devinons l'inévitable maîtrise guidant la création.