Sport
Publié le

Multiperplexe !

Voici indiscutablement notre sentiment à l'issue de cette dernière journée de la phase qualificative du Top 14, où tous les matches étaient disputés en même temps et retransmis en multiplex.

Crédit Photo : Sébastien Develay / Captendance

Les Toulousains avaient peu d'enjeu face à Bègles Bordeaux, car quasiment assurés de disputer le barrage à domicile quel que soit le résultat; les Girondins, en revanche, avaient impérativement besoin d'une victoire pour se qualifier dans le Top 6. On espérait bien que les Rouge et Noir, après une prestation bien décevante à Grenoble, profiteraient de cette rencontre pour se relancer dans une dynamique positive, Hélas, le match a mal commencé, avec un Stade de nouveau brouillon, commettant de nombreux en-avant, et chahuté en mêlée. C'est donc fort logiquement que Bègles menait 12-6 à la 30ème minute, avec deux essais contre deux pénalités, lorsque lors d'un accrochage entre joueurs, Johnston mettait une superbe droite à Talebula, synonyme de carton rouge.

Avec un jeu balbutiant et cinquante minutes à jouer en infériorité numérique, on ne donnait pas cher des chances toulousaines. Mais paradoxalement, cette expulsion a réveillé le collectif! Piqués au vif, les Toulousains ont mieux terminé la mi-temps et enclenché la marche avant en deuxième période. Il a fallu toutefois attendre la 60ème minute pour que le Stade passe devant, à la faveur d'un mouvement bien construit, conclu par un essai d'Huget.

La fin du match donna lieu à un suspense hitchcockien. Alors que Toulouse semblait avoir pris définitivement le large sur un essai de Bézy, Bègles revenait 23-22 à deux minutes de la fin du match. Une dernière mêlée  était sanctionnée d'une pénalité, 22 mètres face aux poteaux toulousains. Beauxis manquait l'immanquable, éliminant les Bèglais et qualifiant in extremis Oyonnax, qui sera l'adversaire du Stade en barrage.

Nous avons donc fini ce match "multiperplexes", devant un Stade qui a encore été capable, sur la même rencontre, du meilleur comme du pire. Il ne faudra pas renouveler ces erreurs en match éliminatoire; mais si les Rouge et Noir peuvent jouer dans la continuité à leur meilleur niveau, alors tous les espoirs sont permis!

Et comme le dit un fidèle lecteur, après cette incroyable fin contre Bègles Bordeaux, "si en plus les dieux du rugby sont avec nous..."