Gastronomie
Publié le

Les petits-déjeuners ont enfin leurs trophées

La première édition de ce trophée d’un genre nouveau s’est déroulée le 26 juin dernier à l’école Ferrandi Paris. Il a permis aux 12 finalistes, dont deux venant du Grand Sud-Ouest, de présenter leur proposition à un jury d’experts.

Quel est le point commun entre une brioche moelleuse, un granola, des œufs bénédicte et un assortiment de fromages ? Ils font tous partie du petit-déjeuner des Français ! De plus en plus, selon les goûts, l’éducation ou les contraintes alimentaires, mais aussi au gré de ses envies, chacun se crée son repas du matin comme il le souhaite.

Longtemps délaissé pour cause de manque de temps, le petit-déjeuner est pourtant essentiel à la concentration et constitue un réel apport énergétique pour tenir toute la matinée. De plus, dans les hôtels, il représente une prestation fédératrice et déterminante, car il est souvent le seul repas consommé sur place par les clients de plus en plus exigeants en la matière.

Forts de ces deux constats, les Tables & Auberges de France, en partenariat avec les Hôtels de Charme & de Caractère et sous le haut patronat du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, ont décidé de créer la Journée du petit-déjeuner et le Trophée Gourmand, permettant de sensibiliser les professionnels, les médias et l’opinion publique.
L’initiative avait également pour objectif de valoriser le petit-déjeuner et ses nombreuses variantes liées à notre patrimoine gastronomique ainsi que de nous inciter à mieux le consommer tout en faisant évoluer nos habitudes alimentaires.

 

Le Trophée organisé le 26 juin dernier a mis en lumière le travail des douze finalistes au sein de la prestigieuse école Ferrandi. Dans la catégorie « amateurs », les quatre finalistes, issus de toutes les régions de France, proposaient tous des recettes faites maison et des spécialités de leur terroir. Il en était de même dans la catégorie des professionnels dans laquelle concouraient à la fois un maître-fromager, une boulangerie artisanale et deux établissements de prestige de la Capitale.

Chez les professionnels, l’utilisation de produits frais, locaux et de saison était particulièrement valorisée sur le stand du boutique-hôtel Villa du Taur. Récemment ouvert à Toulouse, cet établissement propose au petit-déjeuner des produits provenant de fournisseurs prestigieux de la Ville Rose dont notamment le boulanger Beauhaire et le fromager Xavier.

Au sein de cette même catégorie, le Sud-Ouest était tout autant à l’honneur à travers la prestation de la boulangerie-pâtisserie Le Bellis à Mimizan et de son chef Gaëtan Cossoul. Sur une table joliment agencée se trouvaient notamment des confitures artisanales, des brochettes de fruits et un jus fraîchement pressé. Pour compléter le tout, une table complémentaire présentait le menu et offrait des spécialités sucrées incontournables dont des mini-viennoiseries, une brioche moelleuse et… quelques parts de gâteaux basques, bien sûr !

Cette première édition du Trophée du Petit-Déjeuner Gourmand a réussi à mettre en exergue l’importance et l’intérêt croissant porté au petit-déjeuner. Au-delà, l’événement a également démontré le talent des acteurs issus de différentes filières, le tout sous l’égide de nombreux partenaires du Sud dont notamment les vins de Fronton et la charcuterie Pierre Oteiza des Aldules.

A une époque où certains établissements se spécialisent dans les propositions liées au petit-déjeuner, on peut s’attendre à d’autres éditions prometteuses et pleines de surprises.

Crédits photos ©LN Photographers