Voyage
Publié le

La Villa du Taur s’inspire de l’histoire de la Ville rose

À la fois surprenant et ancré dans l’histoire de la ville, le tout nouveau boutique-hôtel qui vient d’ouvrir à Toulouse associe un standing haut de gamme à un concept singulier. En somme, un lieu branché qui a tout pour séduire.

Franck Sonnet

La Villa du Taur est idéalement située. Ce nouvel hôtel à l’esprit contemporain s’est installé au pied de la basilique Saint-Sernin, dans un quartier historique et animé de la ville. Pour répondre à une clientèle exigeante, l’établissement comprend également un restaurant bistronomique, le Sixty-Two. L’adresse est à découvrir tant pour les touristes qui viennent visiter la Ville rose et profiter de son doux climat, que pour les Toulousains eux-mêmes qui souhaiteraient profiter de la gastronomie proposée ou s’évader pour une nuit afin de découvrir ce lieu particulièrement atypique.

 
Franck Sonnet

« Fait de cœur et d’esprit », telle est la devise du groupe hôtelier indépendant NT Hotel Gallery, né de l’association entre Thierry Gard et le Toulousain Nicolas Andrieu. En réunissant leurs expertises respectives dans les domaines de l’immobilier et de l’hôtellerie, les deux hommes partagent une conception commune du rôle que doit jouer un hôtel. « Notre premier métier est de surprendre autant que de servir », précise Nicolas.

Franck Sonnet

La singularité de ce concept réside dans le fait que chaque établissement est unique car pensé de façon totalement différente et surtout en fonction du lieu dans lequel il se trouve. Pour Nicolas et Thierry, il est primordial que l’hôtel interagisse avec la cité. Par exemple, pour la Villa du Taur, c’est l’histoire de Toulouse avec le street art qui a guidé le projet. L’établissement est totalement imprégné de ce lien si particulier qu’entretient la ville avec cet art singulier et nourri par les initiatives prises depuis quelques saisons pour le mettre en avant, à l’image de l’exposition Mister Freeze ou du festival Rose Béton, pour ne citer que ceux-là.


Franck Sonnet

Dès l’acquisition de l’établissement, le collectif Bayah Dezign avait été convié à performer lors de la Demolition Night, avant le début des travaux. Désormais, les œuvres de graffeurs du Sud-Ouest reconnus que sont Mondé, Maye, Momies, Réso et Taroe sont exposées au sein de cet hôtel et de son restaurant bistronomique, contribuant à donner un cachet incroyable. L’ambiance industrielle associée à la décoration urbaine et branchée, aux détails sophistiqués, exaltent l’esprit à la fois chic et underground du lieu.

 
Franck Sonnet

Clément Poitrenaud, ambassadeur du groupe NT Hotel Gallery, partage la vision de Thierry et Nicolas et dit apprécier les étapes autant que les voyages, puisque son « affection va vers des hôtels indépendants avec leur propre personnalité ». Il apporte son expertise de voyageur afin de peaufiner les concepts des établissements. Le rugbyman du Stade Toulousain met aussi en évidence l’importance stratégique que revêt à ses yeux un projet comme celui-ci : « J’entends aussi participer à l’émergence d’un groupe dynamique, local, durable, impliqué dans le tissu humain et économique de ma ville de cœur. » Une vision humaniste qui s’inscrit complètement dans les valeurs de la Ville rose et de ses acteurs.