Culture
Publié le

Le Gospel Touch revient à Tournefeuille pour sa septième édition

Pour cette septième édition, le festival Gospel Touch s'installe de nouveau à Tournefeuille ce week-end, avec un programme regroupant gospel, soul, funk et R’n’B.

Ayo

La définition première du Gospel vient des mots anglais "God" et "Spell" : Dieu et Parle. Partant du fait de s’exprimer, de revendiquer ses émotions, le gospel prend racine lors de l’esclavage, puis peu à peu est relié à des chants religieux. Dans ce contexte de musique religieuse, on peut voir apparaître d’autres types de musiques comme le jazz ou encore le blues. C’est ce mélange de musiques que l’on retrouvera au festival Gospel Touch ce week-end. 

“Le festival se diversifie par ses têtes d’affiche mais reste fidèle sur le fond”

Le directeur artistique, Loïc Geffray, confie que le festival Gospel Touch restera fidèle à ses précédentes éditions, en mélangeant divers styles de musiques comme la soul, le gospel ou encore le R’n’B. Cette année, le festival débutera avec sa tête d’affiche Ayo. Le vendredi soir, les artistes présenteront de la musique soul, avant de laisser place au Gospel le samedi 7 avril. Pour clôturer le festival le dimanche 8 avril, c’est le groupe Men of gospel qui sera sur scène à partir de 16h.

One Heart Gospel

Les organisateurs du Gospel Touch espèrent cette année près de 1500 personnes, qui profiteront de mélodies diverses et variées grâce à l’usage d’instruments tel la batterie ou bien encore la guitare.

Avec trois jours de musique afro-américaines autour d’artistes passionnés et d’un public varié, le festival Gospel Touch a pour but de rassembler tous types de personnes autour d’un mélange culturel. Les participants de ce festival peuvent obtenir une place entre 15 et 30 euros afin de profiter de la musique à partir du vendredi 6 avril à 20h30.