Gastronomie
Publié le

Et dieu... créa la Tarte Tropézienne


Crédits photos : P_daniel

La Tarte Tropézienne, c’est une histoire qui a commencé avec Brigitte Bardot, l’icône mode des années 60. C’est lors du tournage de l’incontournable film « Et Dieu… créa la femme » que la célèbre pâtisserie briochée, associée à une crème dont la recette reste très secrète, a connu ses lettres de noblesses. Alexandre Micka, qui recevait régulièrement l’équipe du film pour les pauses repas, leur proposa sa création dont BB est littéralement tombée amoureuse.

La légende de la Tarte Tropézienne était née. Il serait d’ailleurs une erreur monumentale de ne pas passer dans la pâtisserie à l’origine de cette gourmandise lors de votre prochaine visite de Saint-Tropez afin de savourer la version authentique. Si vous êtes de passage à Paris, une boutique est installée au 3, rue de Montfaucon, près de la Cathédrale Notre-Dame de Paris.

A l’occasion de la Saint-Valentin, la Tarte Tropézienne change de forme pour les amoureux. La brioche se dessine en cœur, et vous laisse le choix entre une garniture nature, avec la crème seule, ou associée à des framboises. Vous pourrez également tomber dans le puits d’Amour, garni de la fameuse crème de la Tarte Tropézienne accompagnée de framboises. Et pour croquer l’amour à pleines dents, une pièce montée pour deux baptisée Croc’Amour vous tend les bras avec ses choux eux aussi évidemment garni de la crème légendaire.

 
Tarte Tropézienne individuelle, forme Cœur framboises / Croc'Amour, pièce montée pour 2 personnes

Tout cela serait parfait si nous avions des points de vente dans le Sud-Ouest. Alors vite Monsieur Micka, venez vous installer à Biarritz, Toulouse et Perpignan pour nous régaler.

 

Tarte Tropézienne individuelle, forme Cœur nature : 6 euros
Tarte Tropézienne individuelle, forme Cœur framboises : 7 euros
Puits d'Amour : 4,90 euros
Croc'Amour, pièce montée pour 2 personnes : 16 euros

Tous les points de vente sur www.latartetropezienne.fr