High Tech
Publié le

Digital Detox : L’expérience déconnectée pour mieux se connecter

La start-up toulousaine Keywe a lancé, il y a deux ans, un concept surprenant de Digital Detox. C’est sans téléphone ni WiFi que douze individus se retrouvent dans une sublime maison pendant quarante huit heures, dans une ambiance conviviale.

C’est une expérience devenue presque incroyable. Se retrouver privé de connexion internet ou de son téléphone portable est synonyme d’angoisse. Aujourd’hui, nous avons tous eu l’occasion de réaliser à quel point les technologies occupent une part importante dans nos vies et nos relations, et un besoin de « déconnecter » se fait ressentir. Toutefois, un week-end à la montagne pour profiter du grand air et décompresser n’est envisageable que si l’on peut vérifier ses mails. Même un voyage au bout du monde, sur une plage paradisiaque, est encore plus appréciable si l’on peut poster quelques photos pour faire partager ces paysages à son entourage.

Il n’est donc pas question de nier les avantages de la technologie mais plutôt de créer l’occasion de revenir à des expériences plus authentiques. C’est ce que propose la start-up toulousaine Keywe, au slogan évocateur « phone off, people on ». Une expérience qui a lieu pendant quarante huit heures, le temps d’un week-end, dans une splendide villa, avec onze autres personnes, hommes et femmes. L’objectif étant de créer des groupes appartenant à la même tranche d’âge et ayant des centres d’intérêt communs pour une cohésion réussie.

C’est sans wifi ni smartphone que les douze participants se lancent dans cette courte mais intense aventure à dimension humaine. Le frigo est rempli, les playlists sont composées pour les journées et les soirées, des activités sont prévues, tout est mis en place pour faciliter le contact et l’échange. Ces weekends de Digital Detox sont en place à Toulouse et Montpellier et promettent de bientôt se développer dans d’autres villes de France. L'expérience vous tente ?