Gastronomie
Publié le

Un pairing de virtuose orchestré par T.O by Lipton et Pierre Hermé Paris

En cette période où le monde de la gastronomie est à la recherche d’expériences multi-sensorielles, les maisons T.O by Lipton et Pierre Hermé proposent un pairing dynamique et subtil à la fois.

Les associations gourmandes revêtent de plus en plus un aspect global, intégrant tous les sens liés à la dégustation. Au-delà d’une rencontre de saveurs, la magie réside aussi dans la dimension humaine. La collaboration entre Pierre Hermé, pâtissier-chocolatier de renom et Kurush Bharucha, Tea-Master de la maison T.O by Lipton en est une parfaite illustration. Tous les deux maîtres dans leur domaine, ils ont mis en commun leur immense expérience et leur sensibilité respective pour réaliser une collaboration inscrite dans la nuance et la virtuosité.

 

L'approche est holistique : se laisser inspirer par notre environnement, à travers nos souvenirs, nos découvertes d’ingrédients ou par la beauté de l’art semble essentiel pour rentrer en symbiose avec l’expérience de la dégustation. Le processus de création est néanmoins chronophage, et tous les sens doivent être en éveil : le goût autant que l’odorat, la vue autant que le toucher, mais aussi l’ouïe dans ce cas bien précis, puisque la musique née de l’infusion des feuilles de thé dans la machine T.O by Lipton apporte une perspective nouvelle à la création.

De cette étape indispensable ainsi que des discussions qui ont suivi les essais est née la rencontre entre le macaron Jardin Oriental de chez Pierre Hermé et le thé citron-vert à la cubaine n°29 de T.O by Lipton. Cette combinaison de saveurs insolites semble trouver son équilibre à travers plusieurs dimensions d’associations : le thé souligne la complexité aérienne de la rose et du gingembre du macaron et, en parallèle, le citron vert et la menthe s’électrisent pour une symphonie gustative.

Cette collaboration réussie est sûrement une première étape dans les associations de grandes maisons de pâtisserie et du thé, et il ne reste plus qu’à espérer que cet automne nous dévoilera d’autres surprises gustatives.