Beauté
Publié le

Réduire les signes de l'âge en douceur : la fin d'une utopie ?

Le marché des cosmétiques anti-âge se renouvelle sans cesse. Pour pallier les soucis liés à une peau vieillissante sans passer par la chirurgie, on trouve désormais des alternatives intéressantes.

Selon les cas, le vieillissement de la peau se traduit soit par un relâchement cutané soit par l'installation de rides. Globalement et compte tenu du capital génétique et de l'état de santé général, les signes sont plus ou moins visibles sur le visage des femmes, mais ils apparaissent souvent à un âge où l'on est encore en pleine activité et loin de se sentir vieille. Dans les découvertes ayant fait leurs preuves, la molécule tripeptide qui est présente dans le venin des serpents s'est avérée très efficace, et plusieurs marques s'en inspirent dans la composition de leurs crèmes anti-âge. Les effets obtenus par cette dernière sont parfois même comparés à ceux résultant d'une séance de Botox. A la différence près que l'application d'une crème est plus facile et ne nécessite aucune intervention de la part d'un professionnel.

Pour réduire les rides et lisser les traits, le laboratoire anglais Skin Chemist, connu pour sa sélection très pointue en matière de cosmétiques anti-âge et qui compte dans ses clients des célébrités internationales, a développé une gamme appelée Wrinkle Killer - traduisez tueur de rides - à partir d'un peptide appelé Syn-Ake imitant le venin de la vipère des temples.  Le sérum, une composition concentrée et ultra-douce à la fois, permet de s'initier à la marque : adapté à toutes les peaux, il contient également de l'acide hyaluronique, connu pour ses effets hydratants et tenseurs. Et la formule s'avère extrêmement efficace à l'usage. En l'appliquant régulièrement sur tout le visage, on constate une réelle amélioration au bout de quelques jours seulement sur les signes de vieillesse et de fatigue, suivie d'une diminution des rides d'expression profondes après une dizaine de jours. Pour être précis, le laboratoire Skin Chemist recommande une utilisation sur 28 jours pour obtenir un résultat visible et perceptible, puis conseille une utilisation régulière pour celles qui souhaitent bénéficier d'effets durables.

En fonction des besoins, le sérum peut être utilisé matin et soir ou exclusivement le soir. Grâce à sa texture gel, il s'étale facilement, ce qui permet d'utiliser une petite quantité à chaque fois. Autre avantage : il est parfaitement toléré, même par les peaux fragiles et réactives, tout en apportant une expression de fraîcheur et de luminosité. L'éthique proclamée par Skin Chemist est à souligner également : tout en étant inspirée par le règne animal dans ces recherches, cette maison ne pratique aucun test sur les animaux et n'utilise que des molécules synthétiques. Les exigences du fondateur, Richard Walker, lui ont déjà valu une récompense prestigieuse puisqu'il a obtenu un Swiss Technology Award pour la technologie mise au point dans la gamme Wrinkle Killer.

N'étant pas encore distribuée en France - son arrivée est prévue dans le circuit des Monop' Beauty courant 2016 - cette marque luxueuse qui se consacre tout particulièrement aux cosmétiques anti-âge est vendue en ligne.