Mode
Publié le

Le phénomène fashion trucks ou quand le shopping devient nomade

Venus tout droit des États-Unis, les fashion trucks ont réussi à conquérir la France. Des pièces vintage, des créations uniques mises à l’honneur, et une liberté totale de par son esprit nomade, tout est propice au shopping.

Le Truck de Charlotte

Les food trucks avaient déjà marqué leur territoire, en recevant un succès plus que bénéfique à leur intégration sur les terres françaises. Le phénomène « truck » était alors lancé. Le bon accueil de leur alter ego en matière de mode, les fashion trucks, ne s’est alors pas fait attendre, et le concept a rapidement séduit les amoureux de mode.

Instaurer le tout premier fashion truck en France, ce fut l’idée d’Anne-Charlotte et de Guillaume, jeune binôme passionné de mode, lassé des activités d’entreprise. En 2012, poussés par une envie de changement et de voyage, les deux partenaires se sont lancé le pari fou de tout recommencer à zéro, en achetant dans un premier temps un van sur le site Le Bon Coin, et en le rénovant entièrement par la suite. Petit à petit, le duo a sillonné les routes de France, à bord du désormais bien nommé « Rolling Shop », ayant comme vocation de mettre à l’honneur les jeunes marques françaises, proposant ainsi un shopping de qualité, à des prix raisonnables.

Une nouvelle façon d’aborder le shopping

Un nouveau mode de vie est alors suggéré aux clients, prônant une véritable liberté : celle de faire le shopping en dehors des centres commerciaux ou des rues du centre-ville.

Les fashion trucks leur apportent une nouvelle vision du shopping, afin de s’éloigner du mode traditionnel et de ses codes, comme une expérience inédite. Avec ce concept sont alliés voyage - de par la mobilité des fashion trucks -, plaisir et découvertes, tant dans l’univers mode que sur le plan humain. Ces aspects positifs et novateurs conviennent clairement aux passionnés de boutiques qui sont nombreux à adopter cette nouvelle variante du shopping, une belle alternative au shopping « classique » ou encore à la vente en ligne. D’autant plus que ces fashion trucks recèlent des trésors bien cachés. En effet, les pièces vintage ou certaines créations sont tout bonnement uniques et ne se trouvent nulle part ailleurs. Un point positif supplémentaire, qui pèse bel et bien dans la balance.

 
Le Truck de Charlotte

A l’image de « The Rolling Shop », d’autres fashion trucks se sont eux aussi lancés et ont tenté l’expérience. C’est le cas de Charlotte, créatrice du premier fashion truck de la Côte d’Azur. Elle traverse les routes de Nice à Saint-Tropez depuis juillet 2014 à bord du « Truck de Charlotte », un ancien minibus de la ville d’Avignon, entièrement rénové.

Charlotte y propose des pièces vintage, qu’elle sélectionne avec soin et des objets de décoration rapportés de ses voyages, tout en mettant en lumière de jeunes créatrices de sa région, qui plus est. Elle se démarque ainsi des autres fashion trucks, de plus en plus nombreux en France.

Côté organisation, la plupart des fashion trucks possèdent leur propre site internet ou leur compte sur les réseaux sociaux. Ce qui permet aux clients et aux abonnés de suivre de près leurs activités et de noter les rendez-vous près de chez eux.

Les fashion trucks ont visiblement connu des débuts prometteurs, et leurs pièces uniques et vintage sont en mesure de faire toute la différence par rapport aux boutiques traditionnelles. Fashion trucks ou boutiques, les deux se complètent finalement très bien, et les adeptes de shopping voient leurs options augmentées de manière ludique et efficace.