Culture
Publié le

Le festival de photojournalisme ''Visa pour l'image'' est de retour à Perpignan pour sa 30e édition

Depuis le 1er et jusqu'au 16 septembre, le festival international de photojournalisme Visa pour l'image rassemble à nouveau professionnels, amateurs et surtout passionnés de reportages photographiques.

22 septembre 2017. Abu Siddique (90 ans) sur une colline qui surplombe le camp de réfugiés Kutupalong. Il a fallu le porter pour traverser la frontière, ce qui lui a coûté toutes ses économies. 
© Paula Bronstein pour UNHCR


Voilà de nombreuses années que se retrouvent au cœur de Perpignan photojournalistes, étudiants en photographie, éditeurs, représentants d'agence de photos et conservateurs afin de célébrer l'actualité photographique internationale.  

Fondé en 1989 et fort de ses vingt-neuf précédentes éditions, le festival Visa pour l'image rassemble pour la trentième fois et dans plusieurs bâtiments de la ville de Perpignan nombres d'expositions de photos venues du monde entier. Ces photographies traitent des sujets variés mais toujours en rapport avec l'actualité de l'année qui précède le festival. Les meilleurs sujets photojournalistiques sont sélectionnés avec soin pour être présentés au grand public pendant quinze jours, mais également pour être récompensés par un jury pouvant décerner des prix tels que le Visa d'or Paris Match News, ou encore le Visa d'or magazine.  

En plus des expositions disséminées un peu partout dans la ville et des remises de récompenses, ce festival est  rythmé par des soirées projections traitant également de l'actualité internationale et relatant des événements qui ont marqués le monde de septembre 2017 à août 2018.

L'entrée du festival étant libre et gratuite, c'est une bonne occasion de découvrir le points de vue de photojournalistes et apprentis photographes sur l'actualité mondiale.