Culture
Publié le

La Biennale européenne des patrimoines bat son plein dans le Sud-Ouest

Depuis le 5 et jusqu'au 29 septembre, la 2ème édition de la Biennale européenne des patrimoines a pris place dans sept territoires de l'Occitanie, mêlant un regard vers l'avenir et un désir de conservation du passé.

Photo Geoffroy Mathieu

Lancée début septembre, la biennale Patrimoines 3.0 intervient dans plusieurs villes du Sud-Ouest : Albi, Cahors, Saint-Gaudens, Montauban, Tarbes et Toulouse. Un cheminement à l'initiative du Dialogue métropolitain de Toulouse qui permet au public de découvrir non pas un mais des patrimoines au travers de différentes présentations.

Comme son nom le suggère, elle rassemble passé et futur, dans une volonté d'illustrer deux grands thèmes importants que sont la redynamisation des centres anciens et l'intégration à ces derniers de filières d'avenir. On a alors un objectif d'ancrage dans le présent qui permet de s'adresser à un large public pouvant mêler plusieurs générations. Sur chacun des territoires sont présentées différentes visites, rencontres, conférences autour de ces thèmes, ainsi que des expositions pouvant être communes aux sept emplacements, comme une exposition de photographies de Geoffroy Matthieu intitulée Théâtres urbains. D'autres événements variés se succéderont jusqu'à la fin du mois, permettant peut-être de découvrir ou redécouvrir des patrimoines régionaux impressionnants.

Photo Geoffroy Mathieu

Cette seconde biennale se place le mois dit ''des patrimoines'' puisqu'en son milieu, les 15 et 16 septembre, s'organisent les Journées européennes du patrimoine, un événement annuel qui donne l'opportunité au grand public de découvrir des sites culturels importants. Les communes choisies et mises à l'honneur lors de la biennale l'ont été pour leur grande richesse architecturale et leur passé urbain notable. Assister à cette biennale donne à tous l'occasion de découvrir des patrimoines régionaux remarquables.