High Tech
Publié le

La 3D n’est-elle plus à la mode ?

« 3D, c’est fini, et dire que c’était la technologie de mon premier amour. 3D, c’est fini, je ne crois pas que j’y retournerai un jour ». La tendance de la 3D Relief est en voie de se conjuguer au passé.

crédit Samsung

La chanson sonne comme une valse où les technologies phares d’un jour passent, quelques années plus tard, aux oubliettes. Presque mort-née, la technologie 3D Relief dans les téléviseurs n’a jamais vraiment trouvé son public, ni son contenu. Promis à un bel avenir il y a quelques années, quand les constructeurs mettaient en avant cette technologie permettant de mettre du relief aux films dans les salons des téléspectateurs, la voilà sur le point de (presque) disparaître.

C’est en tout cas la tendance qui se dégage des gammes 2016 qui se profilent chez les deux poids lourds de la télévision : LG et Samsung. Le premier a décidé de réduire le nombre de téléviseurs compatibles avec la technologie 3D en la réservant aux modèles haut de gamme. Le second va encore plus loin, et a dévoilé une gamme 2016 où la 3D brille par son absence.

Il faut dire que les contenus étaient bien faibles, et cela n’est finalement qu’une demi-surprise tant la tendance 3D était à la baisse ces dernières années. Canal+ mettait fin, en janvier 2012, à sa chaîne dédiée Canal+ 3D, qui proposait chaque mois un film et un match de football en 3D Relief. Un an plus tard, en 2013, c’est ESPN, la chaîne américaine dédiée au sport, qui fermait sa chaîne 3D outre-Atlantique. Sky et BBC ont, quant à eux, décidé d’arrêter la production de contenus en 3D. Et les Blu-ray 3D, qui devaient emmener dans les foyers les récentes sorties 3D au cinéma, ont bien du mal à décoller.

Les constructeurs ont le regard tourné vers d’autres technologies qui sont bien plus intéressantes pour eux, mais aussi pour le consommateur, il faut bien l’avouer : l’Ultra Haute Définition, qui apporte une finesse d’image quatre fois supérieure à la HD, et l’OLED, technologie permettant de proposer dans une dalle extrêmement fine un contraste considérablement supérieur aux écrans LED, avec des noirs profonds et des couleurs éclatantes.

Autre préoccupation forte des constructeurs, les services en ligne sont au cœur des objectifs définis par les constructeurs. La TV se veut de plus en plus connectée, et le téléspectateur recherche de moins en moins des grilles de programmes linéaires. Celui-ci a envie de regarder ce qu’il veut, quand il veut, et les services de streaming ont la côte, que ce soit avec la télévision de rattrapage comme avec la SVOD.