Culture
Publié le

Daniel Templon : portrait d’une galerie avant-gardiste

Du 9 Mars au 25 Juin, l’Institut Culturel Bernard Magrez organise une superbe exposition d’art contemporain à Bordeaux, qui se veut un hommage à la galerie Daniel Templon. Un événement qui promet des révélations esthétiques puissantes.

Institut Bernard Magrez

C’est une expérience marquante qui attendra les visiteurs bordelais dans cette exposition-hommage consacrée à la célèbre galerie Daniel Templon. Cette illustre figure dans l’effervescence du monde artistique contemporain n’est pas reconnu pour ses œuvres mais pour avoir toujours su donner la part belle à l’avant-garde. Dès 1966, à l’âge de 21 ans, il fonde sa première galerie, au cœur du quartier parisien de Saint-Germain-des-Prés avant de déménager, quelques années plus tard, rue Beaubourg dans le Marais, où elle se situe toujours.

A partir de 1970, le galeriste s’associe au développement de l’art conceptuel et minimaliste, mettant en lumière des artistes aujourd’hui devenus incontournables. L’univers au fort pouvoir émotionnel de Christian Boltansky ou les mots percutants de Ben font vivre le lieu, en passe de s’établir comme une référence dans la promotion de l’art contemporain. Daniel Templon participe également à faire connaître l’art américain au public français. Il expose les néons de Dan Flavin, des œuvres de l’incontournable Andy Warhol, les toiles de Jean-Michel Basquiat ou les photographies d’Helmut Newton.

Institut Bernard Magrez

Le galeriste est considéré comme une figure majeure du monde de l’art, et ce sont près de six cent expositions et deux cent cinquante artistes qui ont un jour retenu l’attention de Daniel Templon. L’exposition bordelaise se veut un portrait de ce site pionnier et s’articule autour de cinq artistes phares, illustrant la diversité de la galerie emblématique. Un lieu qui a toujours voulu créer un dialogue entre les artistes établis et les expérimentations des nouvelles générations.

 
À gauche : Jan Fabre, Chapitre XVI, 2010 Photo Lieven Herreman © Angelos bvba
À droite : Philippe Cognée, Mexico 3, 2012-2016, Photo B.Huet-Tutti © Philippe Cognée 

Jan Fabre, Yue Minjun, Pierre & Gilles ainsi que Philippe Cognée ont été choisis pour donner vie à ce parcours artistique. L’on y verra également l’œuvre de l’artiste d’origine japonaise Chiharu Shiota, installée à Berlin depuis dix ans. Ses installations in situ sont véritablement époustouflantes de minutie et infiniment touchantes. Influencées par des artistes telles que Louise Bourgeois ou Ana Mendieta, ses réalisations s’appuient sur des notions d’inconscient, de corps, de temporalité ou encore de mouvement, de mémoire et de rêve. L’utilisation et l’appropriation totale de matériaux tels que le textile ou les fils, renvoient à un univers féminin et délicat.

 
À gauche : Chiharu Shiota, Dress, 2011 © Chiharu Shiota Photo Sunhi Mang 
À droite : Blue Sky and White Clouds, 2013 © Yue Minjun

Cette exposition à Bordeaux est absolument incontournable pour les esthètes et les amateurs d’art, et la visite entre le 9 Mars et le 25 Juin à l’Institut Culturel Bernard Magrez – dans le cadre enchanteur du Château Labottière - s’annonce hautement enrichissante.