Déco
Publié le

Comment faire du recyclage un sens à sa vie et un art de vivre ?


Tout commence par un voyage en Inde organisé par une association dont Jean-Marc Attia, le créateur de la marque, fait partie depuis 10 ans. En 2009, ce cadre dynamique se rend compte qu’il a besoin de donner un sens à sa vie et est séduit par le peuple indien, son sourire, son savoir-faire et sa volonté. Si au commencement de l’aventure, il revend leur production en France, très vite il souhaite s’impliquer plus et se met à créer, en tenant compte de l’environnement et en 2011 il fonde sa propre marque Marron Rouge.

Au début, il vend depuis son domicile mais très vite il se niche dans le quartier des créateurs de Lyon, emplacement stratégique, pour y rester durant deux années. Aujourd’hui, Marron Rouge s’est installée rue Royale à Lyon, dans le 1er arrondissement et vend également en ligne. On retrouve dans cette boutique-atelier l’ensemble des nouvelles créations de la marque, travaillées toujours à partir de matières recyclées, comme la chambre à air, le pneu, la ceinture de sécurité, le centimètre de couture, la toile de sac parachute et encore bien d’autres matières insoupçonnées comme les lances à incendie de pompiers ou encore les étiquettes de jeans ! Le recyclage est la raison d’être de Marron Rouge, en faisant une gestion « intelligente » des déchets.

Marron Rouge a reçu en 2013 le Trophée de l’Action Internationale remis par le Progrès et l’Université Jean Moulin à Lyon 3, prix annuel visant à réduire la discrimination dans cinq domaines : les seniors, les femmes, les personnes handicapées, les orientations sexuelles et la diversité culturelle (ethnique). Le créateur Jean-Marc Attia est même sélectionné parmi les candidats pouvant réaliser la France du futur par le magazine WE DEMAIN en 2013. La marque a également été élue coup de cœur par la Paris Design Week organisée par Maison&Objet et Les Galeries Lafayette en 2012, et retenue pour un des défilés Who’s Next, un salon de référence dans l’univers de la mode !

Des sacs aux chaussures en passant par les doudous ou encore les poufs et les abat-jours, toutes les créations sont réalisées à partir de matières recyclées en Inde, avec également des objectifs sociétaux comme faciliter la réinsertion des femmes dans la banlieue de Calcutta par exemple.

Avec des prix allant de 4 euros pour le porte-clés à 130 euros pour le pouf ou le tabouret, il y a de quoi trouver facilement son bonheur. De plus, en ce moment, Marron Rouge fait son déstockage de printemps avec des produits en fin de série. Pour en profiter, il faut se rendre sur le site internet de la marque.